Quelques conseils pour continuer le vélo en hiver

Ça y est, nous sommes dans le mois tant attendu, Noël approche et l’hiver aussi. Les températures sont en chute libre, du vent glacial, de la pluie et de la neige.

De nombreuses personnes pensent que la pratique du vélo est impossible en hiver, or avec de bons vêtements chauds, une bonne organisation et une bonne volonté, vous pourrez continuer à faire votre activité préférée !

Le vélotaf n’a plus de limites, c’est pourquoi, nous vous avons déniché les trois bonnes astuces pour continuer à faire du vélo en hiver : 

1. Bien vous équiper pour rouler au chaud et au sec

Connaissez-vous la technique de l’oignon ? Le principe est simple, enfiler trois couches de vêtements (tee-shirt, pull et manteau) en superposition afin de chauffer l’air entre les couches et pour isoler le froid. 

Il est important de bien protéger vos mains et votre tête, car ce sont souvent les premiers organes victimes du froid. 

Les mains sont souvent très exposées au vent et au froid. Elles doivent être recouvertes de plusieurs épaisseurs. Premièrement de gants fabriqués pour cet usage, imperméables et dotés de bandes reflétant la lumière. Et vous pouvez également vous munir de manchons sur le guidon, un moyen simple de garder ses mains au chaud en toute situation. 

Il est important de protéger le front et les oreilles grâce à un bonnet compatible à mettre sous le casque. 

Paris est connue pour sa tour Eiffel mais aussi pour ses journées grises et pluvieuses.  Alors, si vous voulez quand même utiliser votre vélo de fonction et éviter les éclaboussures, pensez à vous munir de garde-boues pour éviter les éclaboussures. Vous pouvez également vous munir de vêtements de pluie spécialement conçus pour rouler à vélo, comme des ponchos imperméables, des pantalons de pluie mais aussi des sur-chaussures.

Rendez-vous sur notre site e-commerce pour trouver votre bonheur : https://www.tim-shop.fr

2. Soyez visibles

Les vélotafeurs se posent régulièrement une question : “Comment voir et être vu ?”

C’est encore plus vrai en hiver avec des journées très courtes et un soleil qui se couche dès la fin de l’après-midi.

Tout d’abord, petit rappel de sécurité, votre vélo de fonction doit être obligatoirement équipé d’un phare jaune ou blanc à l’avant (le phare doit être non clignotant), d’un feu rouge à l’arrière et de catadioptres sur vos roues. C’est l’équipement obligatoire pour affronter ces journées peu lumineuses. 

Néanmoins, nous vous encourageons à vous équiper davantage afin d’être plus visible !

Avant de vous mettre en selle, pensez à mettre : 

  • Un gilet de sécurité, peu sexy mais très utile pour être vu de loin avec ses bandes réfléchissantes. (Mieux vaut égratigner un peu le style pour rouler en toute sécurité).

  • Un casque avec une lampe intégrée (découvrez sur notre site TIM Shop, le casque de la marque Abus)

  • Pixel feu de signalisation, compléter votre équipement de sécurité afin d’être encore mieux vu des automobilistes.

     

Soyez davantage vigilant en hiver et d’autant plus en dehors des centres villes. En effet,  l’éclairage public suffit en principe à être vu, mais dans les zones rurales, les automobilistes ont tendance à rouler plus vite et à oublier qu’ils peuvent croiser des cyclistes.

Pour cette raison, nous vous partageons une bonne astuce : lorsqu’il fait sombre et que la route est étroite, rouler à vélo au milieu de la voie afin de ne pas passer inaperçu.

Pour finir, avant de partir au travail avec votre vélo de fonction, n’oubliez pas de faire une chose toute simple : regarder la météo. Cela peut sembler anodin, mais en fonction de ce qui est annoncé, de la neige, du verglas, ou encore de la pluie ou du brouillard, votre adhérence au sol peut varier.

A  noter que le sel déposé sur la route en prévision du verglas peut endommager votre chaîne de vélo, il est donc important de la nettoyer et de la huiler régulièrement.

 

3. Prendre soin de son vélo

Prendre soin de son vélo en temps ordinaire est primordial mais ça l’est d’autant plus avec l’arrivée de l’hiver.

Plusieurs points importants sont à vérifier avant de prendre la route : premièrement, attention à la qualité et aux types de roues dont votre vélo est équipé. Rien de tel que de bonne roues pour ne pas glisser sur des feuilles mortes ou sur une route givrée. 

Pensez à changer les pneus pour des pneus neige. Ils ont la particularité de mieux adhérer à la route et donc d’éviter les accidents.

Quand les températures baissent, le matériel souffre. Si vous possédez un vélo électrique, nous vous conseillons de recharger votre batterie régulièrement. Effectivement, par temps de froid, la charge de la batterie va baisser plus rapidement. Il est recommandé de recharger sa batterie une fois par mois.

Un autre point important concerne le stockage du vélo. En effet, pour rallonger sa durée de vie, il est conseillé de ranger votre vélo à l’abri du froid et de l’humidité pour éviter la rouille : l’humidité est plus présente en hiver, donc les risques sont accrus. L’idéal est de pouvoir le ranger dans un local fermé en intérieur ou a minima sous un abri qui le protège de la pluie.

Pour la propreté de votre vélo, nous vous conseillons de le nettoyer régulièrement. Comme nous le savons, avec la pluie, ainsi que les routes boueuses, le vélo à tendance à se salir plus rapidement. 

Pour finir, afin d’éviter tout pépin lors de votre trajet, il faut bien entretenir sa chaîne : un nettoyage et un graissage régulier de la chaîne suivi de l’utilisation d’un lubrifiant adapté aux conditions hivernales.

 

Pour chouchouter vos vélos, nous avons une TIM Repair qui s’occupe de réparer et bichonner vos vélos de fonction, elle est disponible à tout moment durant votre contrat de location.

Prenez rendez-vous en ligne sur Calendly : https://tim-mobilite.fr/la-grille-tarifaire-sav/